top of page
Rechercher

Ralentir


Gabrielle Asselin Jobin, M.Sc., orthophoniste

26 avril 2022


Ralentir. Ce concept bien à la mode dans le monde du “self care”, où le café se boit chaud, les nuits sont longues, et où tous les aspects de ta vie sont en équilibre.


À l’aube de voir mon amie Annabelle quitter pour son deuxième congé de maternité, je me prends à me répéter le soir dans mon lit “mais il est passé où le temps?”. Je me revois, toute jeune, entendre les dames plus âgées répéter sans cesse que le temps passe dont vite.


Oui, le temps passe vite.


Hier encore, je caressais mon ventre bien rond. J’ai fermé les yeux, et Adèle court déjà en me disant “viens jouer maman!”.


Durant mon congé de maternité, j’ai redécouvert la saveur du temps, la délicieuse lenteur des heures. J’ai regardé mon bébé pousser tranquillement. Je me suis émerveillée à chacun de ses gazouillis, que je m'empresserais de féliciter en gazouillant à mon tour. J’ai pris des photos. Des tonnes de perles de souvenirs, des moments durs aux plus brillants, qui constituent encore à ce jour, mon plus beau collier d’images.


Puis, il y a eu le retour au boulot. Que j’adore. Et qui offre un aspect tellement important dans mon tout de femme. Mais à ce moment, on a mis ma vie en mode accéléré. J’ai oublié comment ralentir, souvent. J’oublie de regarder pousser mon enfant, souvent, et de m’émerveiller devant ses nouveaux mots. Et les photos se font plus rares.


Je me laisse prendre dans le tourbillon occidental du “faire”. Les fin de semaines sont bien remplies, les activités au calendrier se multiplient, les moments où je cuisine, travaille et m’occupe de mon enfant simultanément ne sont plus à compter.


T’es faite forte la mom!


Aujourd’hui, je vais être cette dame un peu plus âgée qui répète que le temps passe trop vite, et que c’est important de ralentir pour pouvoir en profiter. Ralentir, c’est la façon de revenir à l’essentiel, surtout en ce qui a trait à la communication et l’interaction avec notre enfant.


Ralentir, pour moi, c’est la seule réelle façon de ressentir cet équilibre tant prisé et éphémère. C’est la manière où je réussis à me connecter complètement à ma fille.


Déposer momentanément nos devoirs de parents. Vivre à un rythme d’enfant. Et goûter le temps.


_______________________________________________________________

Un peu d’orthophonie

L’interaction, c’est la base de la communication, et du langage !

Une des stratégies afin de la soutenir, et super importante pour nous, c’est de ralentir.


Ralentir permet de solidifier le lien d’attachement parent-enfant en passant du temps de qualité avec notre enfant.

Ralentir nous permet de nous sentir disponibles dans l’interaction. Avez-vous déjà remarqué l’effet bénéfique sur un enfant quand on prend ce temps ralenti pour lui ?

Ralentir nous permet de réellement entendre et voir notre enfant. Ce qu’il aime, ce qu’il tente de nous communiquer, ce qu’il désire. En ralentissant, vous saurez y répondre tellement mieux.

Ralentir permet à l’enfant d’initier. Des jeux, des interactions. Saviez-vous qu’un enfant va commencer à développer son imaginaire au moment où il va commencer à s’ennuyer?


Finalement, on souligne qu’un enfant a besoin de temps et de repos pour assimiler tout ce qu’il apprend. Leur petit cerveau ne fonctionne pas à la même vitesse que celui des adultes. Il intègre ses apprentissages pendant les temps de pauses.


Donc attention parents accélérateurs, ce besoin de faire 18 activités dans une fin de semaine, c’est votre besoin ou celui de votre enfant ?

Blague à part, on vous invite à prendre un moment par jour, où on pèse sur le frein. Où on ralentit. Contemplons nos enfants vivre et jouer. Ils sont de bons guides pour un rythme plus sain ! Allez, prenons notre café chaud demain matin :-)



Pour en connaître davantage sur nos stratégies interactionnelles et communicationnelles chouchous, on vous invite à visionner notre formation “Avant les mots”.


87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page