top of page
Rechercher

Parler versus communiquer

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022


Gabrielle Asselin Jobin, M.Sc. orthophoniste, 31 décembre 2021.


L’étape du premier mot chez notre enfant en est une grande. Elle nous donne l’impression d’enfin créer le lien d’humain à humain qui, selon certains, donne enfin un sens au mot “relation”. Entendre “maman” de la bouche de son enfant, il n’y a pas grand-chose qui nous fasse vibrer le lien ombilical plus fort. Mais dans l’attente de ce grand moment, si on s’approchait et qu’on changeait notre perception, nos lunettes un instant? Des lunettes qui nous permettent de voir que votre enfant et vous, vous entretenez une conversation depuis le premier instant où vous avez posé les yeux l’un sur l’autre. Communiquer, c’est un dialogue riche et possible entre deux personnes bien avant de parler avec des mots.


Allez, mettez ces lunettes le temps que je vous raconte c’est quoi communiquer…


Dès la naissance, un bébé réagit à son environnement. Il n’a pas encore la capacité de communiquer de manière intentionnelle (donc d’avoir une idée en tête et programmer consciemment un acte pour l’exprimer). C’est plutôt un stade de communication qu’on appelle “réflexe”. Une des manières privilégiées de communiquer à cette étape est de pleurer. Et non, ce n’est pas des caprices ou du comportement, mais plutôt sa manière à lui de vous dire “j’ai faim - j’ai froid - je veux des câlins - ça fait mal”...! Après quelque temps, un parent est même généralement en mesure de nommer si c’est un pleur de couche à changer ou de fatigue. La preuve que ces pleurs ont une fonction de communication! L’enfant à cette étape, outre que de pleurer, peut communiquer avec des expressions faciales, des gazouillis ou des mouvements corporels. Par exemple, il agitera son corps en réaction à certaines sensations (ex. démontre qu’il aime le moment du bain en souriant et en agitant rapidement les bras et jambes - que son ventre lui fait mal en fronçant les sourcils, en arquant son dos - ou simplement arrête de bouger au son de la voix de maman pour démontrer son intérêt).


Progressivement, l’enfant développe l’habileté à communiquer de manière plus spécifique, dirigée, intentionnelle. Cette étape clé de la communication se met progressivement en place au fur et à mesure que le parent apprend à réagir aux différents messages produits par son enfant. Sans s’en rendre compte, il joue un rôle crucial dans le développement du langage et de la communication de son enfant. Grâce à lui, le petit apprend à faire le lien que produire une action X va avoir un résultat Y. Il va comprendre qu’il a un effet sur son environnement et les gens qui l'entourent, et va développer du plaisir à avoir cet effet! Et de manière intentionnelle, cette fois-ci, il va programmer des actions dans un but précis (ex. je comprends que lorsque je tends les bras, mon parent me prendra dans les siens). L’enfant n’utilise pas encore de mots, mais a maintenant des moyens spécifiques et volontaires pour communiquer ses différents messages (des gestes, des sons, des “presque mots”).


Qu’est-ce qu’un enfant tente de communiquer généralement? Typiquement, il va d’abord apprendre à exprimer un refus (ex. tourner la tête pour ne pas manger la détestable purée de carottes), et développer des moyens pour demander un objet (ex. tendre les mains vers le jouet hors de sa portée) ou une action (ex. prendre vos mains et les tirer vers son ventre pour vous signifier qu’il veut encore des chatouilles). Progressivement, les raisons de communiquer seront de nature de plus en plus sociale (ex. faire byebye de la main, envoyer un bisou, vous montrer quelque chose qui l’intéresse, partager son plaisir en riant, faire un câlin, partager un jouet ou de la nourriture…).


Et tout ça, sans même un seul mot!


Voilà, vous pouvez déposer les lunettes un instant…


Êtes-vous en mesure maintenant de mesurer l’immensité de ce qu’est la communication, son importance dans le développement du langage et des interactions de votre enfant, et le rôle crucial que vous avez ? Toutes les bases des habiletés de conversation et interactions sociales se construisent dans ces premières étapes fondamentales. Même si votre enfant ne parle pas, vous pouvez maintenant devenir un détective de ses différents actes de communication et leur signification. Les moyens que vous adopterez pour y répondre, ainsi que votre manière de communiquer avec votre enfant auront un impact à court, moyen et même long terme sur son développement.


Dans ma pratique, je travaille souvent avec des parents pour qui l’attente de ce moment tant attendu -celui du premier mot- peut être longue et même douloureuse. C’est à ce moment que je m’assoie un instant avec eux, et leur présente mes lunettes de la communication. Ces lunettes qui font briller les conversations que leur enfant entretient déjà -et depuis longtemps- avec eux. Sans aucun mot, mais avec tout l’amour du monde!




Nous vous invitons à visionner la formation “Avant les mots” pour l’ensemble des stratégies essentielles pour la mise en place d’une communication florissante menant à l’apparition des premiers mots!


Posts récents

Voir tout

Ralentir

bottom of page